Baisse des prêts non performants et ventes record de prêts poussent la BoB nette en hausse de 59% à Rs 3 313 Cr au T2


La Bank of Baroda a enregistré samedi une augmentation de 59% en glissement annuel de son bénéfice net à 3 313 crores de roupies pour le trimestre de septembre, grâce à l’amélioration de la qualité des actifs et à l’expansion des marges. La direction du deuxième prêteur souverain s’est dite convaincue que les bonnes performances de l’année se poursuivraient, en particulier en termes de qualité des actifs et de coûts d’emprunt, même si elle a admis qu’une croissance à deux chiffres des prêts de 21 % au cours du trimestre devrait certainement s’atténuer à l’avenir.

Le revenu total de la banque basée dans la ville est passé à 23 080 crores de roupies au cours du trimestre, contre 20 271 crores de roupies il y a un an. Le principal indicateur de rentabilité, le revenu net d’intérêts, que la banque a gagné après avoir payé les intérêts sur ses fonds, a augmenté de 34,5% pour atteindre Rs% Le prêteur a amélioré la qualité de ses actifs avec des actifs non performants bruts (NPA) tombant à 5,31% ou Rs 46 374 crore pour la période contre 8,11% un an plus tôt.

De même, les NPA nets ont diminué de plus de moitié pour atteindre 1,16% à Rs 9 672 crore contre 2,83% ou Rs 19 000 crore il y a un an. En conséquence, les provisions pour créances douteuses et les passifs éventuels ont diminué à 1 627,5 crores de roupies contre 2 753,6 crores de roupies. Sanjiv Chadha, directeur général et directeur général de la banque, a attribué ces chiffres robustes à la bonne performance globale, affirmant que les chiffres du deuxième trimestre se composent principalement de quatre piliers. D’une part, le trimestre a été exceptionnellement bon en termes de croissance du crédit à 19 % ; deuxièmement, il y a eu une amélioration record des marges, qui ont atteint 3,33 %. Troisièmement, la banque a pu contrôler étroitement les coûts globaux, contrairement au schéma normal des coûts à mesure que les ventes augmentaient (les coûts salariaux n’ont augmenté que de 4 % ); et enfin, dans un régime de taux d’intérêt en hausse, les coûts d’emprunt augmentent généralement, mais les coûts d’emprunt de la banque ont baissé, a déclaré Chadha en réponse à une enquête de la PTI lors de sa conférence téléphonique.

A LIRE AUSSI Le bénéfice de DCB Bank au T2 en hausse de 73% à Rs 112 crore

La croissance des prêts de 19%, a-t-il dit, a été menée par les prêts aux particuliers, qui ont augmenté de 28,4%, tirés par les prêts immobiliers, qui sont un domaine prioritaire pour la banque, en expansion de 19%, les prêts personnels à 172,8% et les prêts automobiles à 29,2. pour cent et les prêts d’études avec une croissance de 23,2 pour cent. Sur le total des avances à Rs 8,73,496 crore, les avances nationales ont augmenté de 15% à Rs 7,16,737 crore et les avances internationales ont augmenté de 41,7%. Le total des dépôts a augmenté de 13,6 % pour atteindre 10 90 172 crores de roupies, les dépôts nationaux augmentant de 10,9 % pour atteindre 9 58 967 crores de roupies et les dépôts internationaux augmentant de 38,3 % pour atteindre 1 31 205 crores de roupies. Le portefeuille de prêts agricoles a augmenté de 14,1 % pour atteindre 1 14 964 crores de roupies, tandis que le portefeuille de prêts aurifères (y compris le commerce de détail et l’agriculture) a augmenté de 27,8 % pour atteindre 33 502 crores de roupies. Le portefeuille des MPME a grimpé de 13,4 % pour atteindre Rs 1 01 278 crore. Les dépôts des comptes courants nationaux ont augmenté de 7,9 % pour atteindre 64 873 crores de roupies et les dépôts d’épargne nationaux ont augmenté de 9,4 % pour atteindre 3 45 278 crores de roupies. Dans l’ensemble, le CASA domestique a augmenté de 9,2 %. Sur le total des revenus, les revenus basés sur les frais ont augmenté de 12,3% pour atteindre 1 515 crores de roupies, ce qui lui donne un bénéfice d’exploitation de 12 000 crores de roupies, en hausse de 7,7%. Le rendement de ses avances est passé à 7,22% contre 6,55% il y a un an, les coûts de dépôt n’ayant augmenté que légèrement, passant de 3,52% à 3,59%, contre un gain de Rs 1300 crore à la même période l’année dernière, a déclaré Chadha.

Le bénéfice a été tiré par Rs 5 360 crore en recouvrements et rétrofacturations contre une perte nette de Rs 4 465 crore. Chadha a déclaré que la banque n’avait pas signalé de comptes à transférer à la bad bank nationale, ou NARCL, car elle est plus satisfaite des autres modèles de récupération, tels que le NCLT. Concernant la durabilité de la croissance du crédit, il a déclaré qu’elle se modérerait globalement au niveau de l’industrie, mais a ajouté que la banque surpasserait la moyenne de l’industrie. Selon lui, le livre des entreprises est principalement tiré par les routes, les énergies vertes (en particulier l’énergie solaire). et les entreprises sidérurgiques. Le ratio d’adéquation des fonds propres est tombé à 15,25% contre 15,55% fin septembre 2021, et en conséquence le ratio de couverture des réserves s’est amélioré à 79,14%, a-t-il déclaré. Sur une base consolidée, le bénéfice net est passé à Rs 3 400 crore contre Rs 2 168 crore.


Blog In 2021 joker0o xyz

Add Comment